ARGENTINE

 

Située à l’extrême sud de l’Amérique du Sud, l’Argentine a une étendue de 2.766.889 Km2, soit presque 6 fois la France. Si on inclut les îles Malouines et le territoire Antarctique argentin, sa superficie est de 3.761.274 Km2. L’Argentine est bordée au nord par la Bolivie et le Paraguay, à l’est par le Brésil, l’Uruguay et l’Océan Atlantique, au sud par la confluence des océans Atlantique et Pacifique et à l’ouest par le Chili.  L’Argentine doit son nom aux Conquistadores espagnols. Lors des premières expéditions dans la région du Rio de la Plata, ils sont accuellis par les indigènes qui leur offrent des objets en argent. Les conquistadores nomment ce territoire selon le nom Latin “argentum”.

Par sa taille, ses différents climats et son relief contrasté, l’Argentine présente de nombreux aspects naturels très différents les uns des autres: Hautes montagnes enneigées, déserts, plages, fôrets, plaines, steppes et glaciers. Sa population est de 37 millions d'habitants et sa capitale est Buenos Aires.

Buenos Aires

  

Capitale de l’Argentine, Buenos Aires est une ville de près de 13 millions d’habitants située sur la rive ouest du Rio de la Plata qui sépare l’Argentine de l’Uruguay.

Sa population est principalement issue de l’immigration européenne du siècle dernier.

C’est une ville pleine de charme alternant parcs et jardins, quartiers aux maisons basses et gratte ciels. C’est certainement la ville la plus “européenne” du continent sud-américain. Capitale du ”Tango”, des “Asados” ou grillades de boeuf, Buenos Aires est également une ville où la vie nocturne est intense avec une profusion de restaurants, de théatres et dancings où se retrouvent les “porteños” (habitants de la ville port).

Tango

A la fois danse, chant, poésie et musique, le tango qui est né à la fin du XIXè siècle dans les bas-fonds de Buenos Aires est sans doute le plus grand ambassadeur de l’Argentine et l’expression la plus populaire de sa culture. Dans ses poésies le tango parle toujours de l’homme commun et ses problèmes, de Buenos Aires et ses souvenirs Les quartiers de San Telmo ou Boedo uffrent chaque nuit des spéctacles  de premier niveau.

L’avenue Corrientes, une des avenues les plus importantes de Buenos Aires a une grande activité culturelle avec des  théatres et des cinémas. Les tangos évoquent souvent l’avenue Corrientes comme un endroit nostalgique pour les porteños. C’est l’avenue qui acompagne le tango depuis ses origines jusqu’à nos jours.

Parmi les quartiers les plus touristiques on peut citer: San Telmo,  La Boca, La Recoleta et Puerto Madero.

San Telmo

Ancien quartier de Buenos Aires, San Telmo a été mis à la mode par des architectes et des bohèmes pendant les années soixante. Petit à petit San Telmo est devenu une destination obligée les dimanches pour faire une promenade  au  “Mercado de las pulgas” (Marché aux puces) de la place Dorrego où l’on trouve de belles antiquités.

La Boca

Pittoresque quartier placé au sudest de la Capitale. Surgi  pendant la deuxième moitié du XIXè siècle quand de nombreux immigrants italiens se sont installés en construisant de curieuses maisons peintes avec toutes sortes de couleurs. Actuellement  c’est un endroit très attractif  avec de nombreux artistes exposant leurs oeuvres dans la fameuse rue Caminito. 

La Recoleta

Habité par la bourgeoisie porteña, La Recoleta est surtout connue par son cimetière, le “cementerio de la Recoleta”, dont le terrain appartenait aux moines récollets d’où son nom. C’est le quartier à l’architecture européenne, aux belles boutiques et aux restaurants luxueux. A visiter l’église Nuestra Señora del Pilar de style baroque et le musée des beaux arts.

Puerto Madero

Constitué par de vieux depôts portuaires restaurés, Puerto Madero  s’est peuplé  de lofts, de restaurants sofistiqués, de luxueux bureaux avec des quais pour les embarcations particulières et  s’est converti à partir de 1992 en un lieu privilégié pour les touristes.

L’Argentine est formée par les régions suivantes: les Pampas, la Patagonie, Cuyo, le Nord Ouest et le Nord Est.

Les Pampas

Cette vaste plaine, paysage mythique de l’Argentine en est la région la plus riche. C’est la zone des grandes exploitations agricoles et d’élevage, le pays des “gauchos”, premiers habitants de la campagne argentine. Aujourd’hui on appelle gauchos les employés des estancias qui s’occupent du bétail, du domptage des chevaux et des travaux ruraux.

Sur la côte atlantique de la province de Buenos Aires se trouvent les principales plages du pays: la populeuse Mar del Plata et les exclusives  Pinamar et Cariló, refuges pour les milliers de touristes qui viennent chaque été pour profiter de la mer et des activités culturelles de la région.

 

Patagonie

Au sud du Rio Colorado, s’étendent des plateaux balayés par des vents violents pendant une grande partie de l’année, c’est La Patagonie.  

A l’ouest, sommets enneigés, lacs, forêts millénaires et glaciers forment la Patagonie Andine. Au nord de la Patagonie Andine se trouve Bariloche (principal centre de ski argentin) et le Parc Nahuel Huapi. Au sud c’est la région du Lago Argentino et de la mer de glace du parc National “Los Glaciares”.

Hautes falaises de littoral, îlots et steppes forment la Patagonie Atlantique. Au Nord-est de cette région la Peninsula de Valdes est reliée au continent par un isthme de 7 kilomètres.

C’est le paradis des mammifères, oiseaux marins, phoques et surtout des baleines franches, attraction unique au monde lorsqu’elles s’ébattent autour des bateaux des visiteurs.

Séparée du continent par le détroit de Magellan, à l’extrême sud de l’Argentine se trouve La Terre de Feu. Steppes, lacs, forêts et tourbières composent principalement le paysage de ce territoire où culmine la Cordillère des Andes. C’est dans cette province que se trouve Ushuaia, la ville la plus australe du monde.  

 

 

Cuyo

 

Cette région est limitée à l’est par des arides plaines et à l’ouest par la cordillère des Andes, enchainement montagneux continu et large où se trouvent l’Aconcagua (6959 m) et le Tupungato (6800 m), les sommets les plus hauts du continent américain.  

Cuyo est Formée par les provinces de Mendoza, San Juan, La Rioja et San Luis. A visiter la Vallée “de las Leñas” à Mendoza, reconnu centre International de Ski.  

A ne pas  perdre la très appréciée route des vins avec des visites guidées dans de différentes caves de Mendoza, la province des vignbles, producteurs des meilleurs vins d’Amérique du Sud.

La province de San Juan offre aux visiteurs la fabuleuse Vallée “de la Luna”, pittoresque dépression de plusieurs kilomètres dans laquelle l’érosion du vent et de l’eau ont sculpté au long du temps, des formations de pierre qui ont adopté les formes les plus curieuses.

 

Le Nord Ouest

 

 

Tout le Nord Ouest est une terre riche en histoire et tradition provenant des temps pre-colombiens. Le visiteur peut profiter de ses fêtes très colorées et de ses vins et plats typiques et savoureux. 

On y trouve des produits de l’artisanat local et des tissus fait avec les fines laines de lamas.C’est la région des hautes montagnes, des quebradas (succession de vallées encaissées) et du ciel clair.

  Entre ses plus importantes beautés, on peut citer la “Quebrada de Humahuaca”, les “Vallées Calchaquíes” et la ville de Salta avec son architecture coloniale. C’est la terre de la “Pachamama”, la mère terre comme ses habitants aiment la nommer. Une manière originale d’apprécier ce fabuleux paysage est le voyage qu’effectue le “Tren de las nubes”, (le train des nuages), un des plus élevés du monde.

 

Le Nord Est

 

Au nord, la région du Chaco est une région forestière. A l’est les chutes d’Iguazú et les ruines jésuites de San Ignacio dans la province de Misiones vont faire part de l’attractif touristique de la région.  Les chutes sont à la frontière de l’Argentine avec le Brésil. Avec un total de 275 sauts elles offrent aux touristes une excitante combinaison de fantastiques vues, comme celle de la Garganta del Diablo (Gorge du Diable) où le fleuve tombe depuis une hauteur de 80 mètres. Le fleuve, le “rio Iguazú” qui nait à 1200 km à l’est du Brésil près de l’océan Atlantique fait de nombreux zigzags recevant les eaux des fleuves qui contribuent à augmenter son débit.

 

Des sentiers et des ponts permettent de parcourir cette incroyable oeuvre de la nature. Ce merveilleux paysage est entouré par une flore exubérante composée d’orquídées et de fleurs de toutes les couleurs et accompagnés d’une  exotique faune tropicale qui surprend à chaque pas le visiteur.

Les ruines de San Ignacio se trouvent à 60 km de Posadas, capitale de Misiones. Elles ont été declarées Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco. Elles sont la marque de l’oeuvre génialle des jesuites guidant les indigènes de la zone pendant le XVII ème siècle.